RANDONNÉES DU MOIS DE MARS 2020


TRÉGLONOU:  Rand' Aber 1

Un petit groupe de marcheurs a décidé d'aller s'aérer avant de rester confiné.


COAT-MÉAL: Le circuit des moulins

Une vingtaine de marcheurs sur les sentiers de Coat-Méal.


LE RELECQ KERHUON: Circuit Sainte Barbe

En ce dimanche 8 mars, 6 marcheurs ont pris la direction du Relecq-Kerhuon pour arpenter le circuit "Sainte-Barbe".

La balade suit le bord de mer, longe un plan d'eau, traverse un sous bois puis se termine en ville.

Sur les chemins ils ont rencontré quelques difficultés, tronc d'arbre en travers du sentier et quelques passages boueux.


GUIPRONVEL: circuit Marie JO


PLOUGUERNEAU: le Pont du Diable

Ce pont, situé à Plouguerneau, est aussi appelé le pont du diable. Il est assez rustre et permet de joindre Plouguerneau à Lannilis en traversant l'Aber Wrac'h à marée basse seulement.

 

La légende raconte qu'autrefois, un meunier cultivait du blé sur les bords de l'Aber. De sa récolte, il produisait de la farine de froment, qu'il allait lui même livrer aux habitants des villages environnants. Pour aller de Plouguerneau à Lannilis, il était cependant obligé de faire un détour qui se révélait pénible, surtout lorsqu'il se trouvait chargé par les kilos de farine.

 

Un jour il pesta si fort que cela en invoqua le diable sous sa forme de démon.

 

Le diable, heureux d'être incarné, comprit alors qu'un marché pouvait être conclu avec le paysan fatigué. "Paysan, je t'aide dans ton labeur en te construisant un pont si tu acceptes que la première âme qui le traverse soit mienne". Trop épuisé pour réfléchir, le meunier accepta.

Le diable se mit alors à l'oeuvre, et construisit le pont en une seule nuit. Lorsque l'aube commença à bercer le décor de ses couleurs, le paysan arriva sur la rive du côté de Plouguerneau, avec un sac. Le démon, excité à l'idée de recevoir son dû, exulta de joie. Quelle ne fut pas sa colère quand le meunier, aussi rusé qu'il était, lâcha le chat noir qu'il avait enfermé dans le sac. Le chat ne mit pas longtemps à traverser le pont et fut emporté par les enfers.

Il faut croire que les animaux ont une âme.

Furieux, le démon jeta son marteau avec une telle force qu'en se plantant en terre, il prit la forme d'une croix de pierre.

Aujourd'hui, il est encore courant d'entendre que si des hommes tombent du pont, ce n'est pas parce qu'ils sont ivres, mais parce que le diable les a poussés, pour se venger...

Le pont Krac'h a été rénové en 2008 par une association de Plouguerneau, sans techniques ni matériaux modernes. Car si l'on ne peut pas exactement dater ce pont (les estimations vont de - 52 avant JC aux environs du Xème siècle), il reste néanmoins un symbole des histoires d'autrefois, que l'on n'aime se raconter pour se faire frissonner. Il aurait été bien dommage de le dénaturer.